Conseil Municipal Colmar du 30.01.17 – intervention de Julien Ernst relative au port rhénan Colmar / Neuf-Brisach

0 commentaire Le par

Rapport n°22 : Protocole relatif au port rhénan de Colmar / Neuf-Brisach

inauguration d'un jardin pédagogiqueMonsieur le Maire, cher-e-s collègues,

Monsieur le Maire,

Au regard de l’importance de cet équipement pour Colmar et le nord du département du Haut-Rhin, je trouve dommage qu’il ait été relegué à la fin du Conseil Municipal alors qu’il aurait pu faire une très bonne suite au rapport budgétaire, dans le sens où il définit une stratégie économique lisible de notre collectivité pour les prochaines décennies.

Premier point positif, il positionne le port rhénan dans la stratégie économique post-Fessenheim. C’est une très bonne avancée pour nos territoires car on avait jusqu’à présent l’impression que les collectivités alsaciennes rechignaient à cette fermeture pourtant annoncée et refusaient en conséquence de participer aux projets de reconversion du site et de réflexion globale sur les politiques et équipements susceptibles de créer demain de l’activité et des emplois.

A titre personnel, j’ajouterai que notre groupe est favorable au principe d’une taxe poids lourds, quelle que soit la couleur politique du gouvernement qui la portera, et que nous envisageons également les activités du port Colmar / Neuf-Brisach dans une optique de développement du fret fluvial en complément du fret ferroviaire.

Notre groupe votera donc ce protocole car il symbolise à la fois la volonté des acteurs administratifs et économiques de travailler ensemble au sein d’une même structure mais aussi de développer une stratégie commune là où nous sommes plus habitués à la concurrence entre les structures sur le même territoire.

Nous ne formulerons qu’une remarque relative à la gouvernance via une société d’économie mixte à opération unique (SEMOP), c’est celle de la place de la puissance publique que nous souhaitons majoritaire. Nous demandons donc à ce que le Syndicat Mixte Ouvert détienne plus de 51 % du capital de l’entité gestionnaire du port afin de ne pas se voir imposer et avoir à financer des projets de développement du port dans lesquels nous n’aurions que peu d’intérêt.

Je vous remercie.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Intervention de Victorine Valentin sur le point n°11 du Conseil Municipal du 16/10/2017 portant sur la PARTICIPATION DE LA VILLE DE COLMAR AUX FRAIS DE FONCTIONNEMENT : Le rapporteur du
Le par
Rapport n°6 : Approbation du Plan Local d'Urbanisme Monsieur le Maire, chers collègues, Il est vrai que je n’ai retrouvé l’implantation d’une prison
Le par

Les derniers contenus multimédias