Conseil Municipal Colmar du 12.12.16 – interventions diverses de Victorine Valentin

0 commentaire Le par

Rapport n°4 : Orientations Budgétaires 2017

WS6A0985Monsieur le Maire,

Je suis toujours sidérée par votre propension au dithyrambe lorsque vous présentez des chiffres. Quant à moi, vous savez que je préfère les lettres… et je vais donc aborder deux petits points de « la lettre » de votre rapport.

Page 3, vous dites que
« la fiscalité est restée stable, la baisse du taux de taxe d’habitation (TH) de 18.39 % à 18.15 % ayant permis de restituer 50 % du produit supplémentaire généré par la première réduction du taux d’abattement de 21 % à 18 %… »
Comme je crains que cette affirmation soit mal comprise, je me permets de traduire :
« Chers colmariens, cette année, on vous a pris 20 à 30 € dans la poche ; l’année prochaine, on ne vous en prendra plus que 10 ou 15. » Faut-il rajouter « Prière de dire merci ?! »

Page 5, vous affirmez, avec beaucoup de regret semble-t-il que
« la revalorisation du point d’indice des fonctionnaires (+ 420 000 € en 2017 après + 109 500 € en 2016) » et
« diverses mesures catégorielles en faveur des agents »
représentent des charges nouvelles imposées par le gouvernement aux communes…

Excusez le Gouvernement d’être (un petit peu) socialiste, de reconnaître le travail des agents et de vouloir leur marquer un peu de reconnaissance. Je sais que cela vous est particulièrement insupportable puisque vous soutenez un candidat qui veut, purement et simplement, faire disparaître 500 000 emplois publics.

Vous dites par ailleurs qu’ « il est facile de décider quand on ne paie pas… ». Si votre candidat devait être élu, rassurez-vous, tout de suite après, c’est les français qui le paieront, et cher…

Rapport n° 11 : Subvention annuelle au CCAS

Monsieur le Maire, Madame l’Adjointe, Chers Collègues,

Le 21 novembre 2016, par une délibération du Conseil Municipal à laquelle nous nous étions opposés, vous avez décidé de revaloriser les traitements des conseillers municipaux, avec effet rétroactif au 1er janvier 2016, pour que les cotisations DIF ne soient pas à leur charge.

Dans le respect de la loi qui prévoit que les cotisations liées au DIF soient prises en charge par les élus, nous vous avons demandé à ne pas bénéficier de cette revalorisation mais il nous a été répondu que c’était impossible, puisque la délibération était exécutoire.

Pour être cohérents et dans le respect de la Loi, nous avons fait un chèque du montant correspondant et nous profitons de ce point pour vous le remettre, Madame l’Adjointe, puisque nous l’avons établi à l’ordre du Centre Communal d’Action Sociale de la Ville de Colmar.

Nous vous en souhaitons bon usage !

Rapport n° 23 : REVISION DES CRITERES D’ATTRIBUTION DU REGIME INDEMNITAIRE APPLICABLE AU PERSONNEL MUNICIPAL

Monsieur le Maire, Chers Collègues,

Nous nous réjouissons de cette révision, notamment concernant les agents ayant eu un congé de maternité non prolongé, pour lesquelles vous consentez enfin à assouplir, à partir de 2017, les conditions d’octroi de l’indemnité d’assiduité.

Cela fait depuis 2008 que je réclame cette mesure… Encore un petit effort, pour vous rapprocher un petit peu de l’égalité entre les femmes et les hommes en maintenant également le droit à cette indemnité pour les papas qui prennent leur congé de paternité.

Puisque le congé accordé aux pères au moment de la naissance d’un enfant, sont, selon la loi, assimilés à une période d’activité pour les droits à pension civile, et pris en compte pour l’avancement ; J’espère que vous n’aurez pas besoin d’encore 9 ans de réflexion.

Je vous en remercie d’avance !

Nous vous en souhaitons bon usage !

Rapport n° 29 : ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS POUR LES ANIMATIONS ORGANISEES DANS LE CADRE DE LA SOIREE DU NOUVEL AN 2016

Monsieur le Maire, Chers Collègues,

Là aussi, notre demande est réitérée tous les ans depuis 2008.
Pour nous, une municipalité doit soutenir les associations en favorisant l’intégration de tous, en les incitant à se rencontrer et à organiser ensemble ce moment festif du passage à la nouvelle année , par des rencontres en un ou plusieurs lieux qui puissent les accueillir ensemble, sans distinction d’origine, de nationalité, de religion ou d’âge. Cela apporterait une vraie synergie et serait une vraie manifestation de ce fameux « vivre ensemble » qui n’est souvent qu’une incantation politique, voire politicienne.

Je vous remercie pour votre attention.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Intervention de Victorine Valentin sur le point n°11 du Conseil Municipal du 16/10/2017 portant sur la PARTICIPATION DE LA VILLE DE COLMAR AUX FRAIS DE FONCTIONNEMENT : Le rapporteur du
Le par
Rapport n°6 : Approbation du Plan Local d'Urbanisme Monsieur le Maire, chers collègues, Il est vrai que je n’ai retrouvé l’implantation d’une prison
Le par

Les derniers contenus multimédias