Conseil Municipal Colmar du 17.10.16 – intervention de Julien Ernst relative au Musée du Jouet

0 commentaire Le par

Rapport n°7 : Rapport d’activités 2015/2016 de l’association du MAJEPT

inauguration d'un jardin pédagogique Monsieur le Maire,cher-e-s collègues, Monsieur Nock,

Je voulais vous remercier pour cette présentation très complète, présentation qui illustre parfaitement la nouvelle orientation que vous souhaitez donner au Musée. Si les bons chiffres de fréquentation parlent pour vous pour l’année en cours, je souhaiterai néanmoins avoir quelques éclaircissements sur le fonctionnement réel du musée derrière les rapports obligatoires.

Je ne vais pas refaire l’historique complet du Musée mais il faut rappeler que le Musée du Jouet a été créé à l’initiative de l’association MAJEPT et financé majoritairement par la Ville grâce à une subvention de fonctionnement et la mise à disposition de personnel municipal. Si la structure parvenait à fonctionner en équilibre entre ville et association, c’est bien grâce au travail des bénévoles et à celui du précédent comité animé par Raymond Zwingelstein.

En regardant les documents qui nous sont présentés, j’ai du mal à retrouver cet équilibre entre les deux partenaires et je crains que cette relation ne soit néfaste à terme pour le Musée.

On le sait, l’association de gestion a connu deux années difficiles lors de l’élection du nouveau comité, Monsieur le Maire l’évoquant lui-même dans son discours inaugural de l’exposition « Génération Robots ».
L’association n’emploie plus que des postes spécialisés direction-comptabilité-muséographie. Il n’y a plus non plus de trésorier associatif autrement qu’en titre puisqu’un comptable a été embauché. La place des bénévoles est réduite à la portion congrue et bientôt encore plus strictement encadrée par une charte qui restreindra leur intervention au sein du musée. Je regrette d’ailleurs que dans l’article récemment paru dans la presse locale, on ne parle d’ailleurs plus du tout des bénévoles…

D’un autre côté, je note une véritable reprise en main par la Ville de Colmar dont les employés mis à disposition gèrent directement la boutique et les opérations comptables qui y sont liées. Sans compter les rumeurs qui prêtent à certains responsables de notre collectivité, un rôle actif dans le changement du dernier comité.

Si la professionnalisation est une bonne chose notamment sur la communication et la conservation quand on cherche à obtenir un label national très strict en la matière, je souhaiterai, Monsieur Nock, que vous me rassuriez sur la bonne santé de l’association, le nombre de bénévoles aujourd’hui et en comparaison des chiffres sous la présidence de M. Zwingelstein, sur la concorde retrouvée entre bénévoles anciens et modernes et sur son fonctionnement courant ? Je suis attaché au modèle de gestion qui a fait le succès du MAJEPT et je souhaite vraiment que le fonctionnement continue entre partenaires traitant à égalité et pas entre une ville souveraine et une association fragilisée.

Je vous en remercie d’avance pour votre réponse.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Intervention de Victorine Valentin sur le point n°11 du Conseil Municipal du 16/10/2017 portant sur la PARTICIPATION DE LA VILLE DE COLMAR AUX FRAIS DE FONCTIONNEMENT : Le rapporteur du
Le par
Rapport n°6 : Approbation du Plan Local d'Urbanisme Monsieur le Maire, chers collègues, Il est vrai que je n’ai retrouvé l’implantation d’une prison
Le par

Les derniers contenus multimédias