Conseil Municipal Colmar du 26.01.15 – intervention de Julien Ernst relative au Budget Primitif 2015

0 commentaire Le par

Rapport n°5: Budget Primitif 2015 Monsieur le Maire, Cher-e-s collègues, Lors du débat sur les Orientations Budgétaires, notre groupe avait soulevé un certain nombre de points qui méritaient des précisions ou des éclaircissements. Nous avions aussi soulevé le côté bancal de votre pacte fiscal qui, s'il limite la hausse du taux municipal de Taxe d'Habitation, fait les yeux doux aux propriétaires au détriment des locataires colmariens, ces derniers voyant s’alourdir leur feuille d'impôt suite à la modification des abattements pratiqués. Sur ce point précis, nous sommes contents d'avoir été entendus puisque vous avez annoncé dès la cérémonie des vœux du 5 janvier

Conseil Municipal Colmar du 26.01.15 – intervention de Julien Ernst relative à l’aménagement commercial

0 commentaire Le par

Point n°7 : Création d’un local pour l’animation et l’attractivité de la place Rapp Monsieur le Maire, Cher-e-s collègues, C'est un rapport particulièrement intéressant puisqu'au delà de cette création de local, nous avons l'occasion d'évoquer la stratégie de la majorité municipale en matière d'aménagement commercial. Sur le papier, l'opération qui nous est proposée ce soir paraît sensée : la Ville possède deux locaux commerciaux inoccupés et qui ne trouvent pas preneurs depuis plusieurs années malgré de multiples appels à projet. Puisque c'est la configuration actuelle qui ne semble pas donner satisfaction, la municipalité propose de la modifier afin d'attirer de nouvelles activités. En

Conseil Municipal Colmar du 26.01.15 – intervention de Victorine Valentin relative à la loi Macron

0 commentaire Le par

Point n°23 : MOTION EN SOUTIEN DES PROFESSIONS D’AVOCAT ET DE NOTAIRE, DANS LE CADRE DU PROJET DE LOI POUR LA CROISSANCE ET L’ACTIVITÉ Monsieur le Maire, chers Collègues, Notre groupe considère que cette motion, présentée au sein d’un Conseil municipal, si elle n’est pas illégale, est pour le moins partiale, Monsieur le Maire, parce qu’en soutenant une motion en défense d’une Corporation (celle d’Avocat) à laquelle vous appartenez, vous êtes juge et partie. Partiale aussi parce qu’elle nous semble dictée par, et pour, une ou des corporation(s) et non par le souci de défendre l’intérêt général et réel de nos concitoyens. Par

Les derniers contenus multimédias