Conseil Municipal Colmar du 22.09.14 – intervention de Victorine Valentin relative à la réforme territoriale

0 commentaire Le par

Point supplémentaire : motion sur la réforme territoriale Précision : contrairement à la motion présentée par la majorité municipale sur le même sujet au Conseil Municipal du 30 juin, Gilbert Meyer a décidé de ne pas présenter la motion portée par les groupes Burger et Hilbert et de ne pas la proposer au vote des conseillers municipaux. Si nous n'étions pas en accord avec cette vision de la réforme territoriale, nous aurions souhaité que les discussions puissent avoir lieu au nom de la démocratie locale. Vous trouverez ci-dessous l'intervention que Victorine Valentin aurait prononcé à l'occasion du débat. Le « péché originel » qui a

Conseil Municipal Colmar du 22.09.14 – intervention de Julien Ernst relative aux zonages Duflot

0 commentaire Le par

Rapport n°12 : Nouveau zonage pour l'investissement locatif Monsieur le Maire, Cher-e-s collègues, Comme vous le savez, la baisse des dotations depuis maintenant plusieurs années et l’impact financier d’effets ciseaux liés aux normes et aux transferts de compétences ont des répercussions lourdes sur les capacités d’investissement des collectivités locales. Le secteur du bâtiment, plus que tout autre, est particulièrement dépendant de la capacité d’investissement des collectivités et le rapport qui nous est proposé aujourd’hui va dans le bon sens puisqu’il va permettre à notre commune d’être plus attractive et donc de soutenir la construction de logements publics et privés à vocation locative.

Conseil Municipal Colmar du 22.09.14 – intervention de Julien Ernst relative aux rythmes scolaires

0 commentaire Le par

Rapport n°8 : Réforme des rythmes scolaires : subventions complémentaires pour 2014 aux associations Préalis et les PEP Monsieur le Maire, Cher-e-s collègues, Lors du Conseil Municipal du 30 juin, l'ensemble des groupes d'opposition s'étaient abstenus sur le rapport décidant des subventions aux associations Préalis et PEP pour l'année 2014. Cette abstention n'était pas neutre puisque loin d'être un vote contre le travail remarquable de ces deux associations, elle sanctionnait surtout l'attitude de la municipalité sur la réforme des rythmes scolaires. J'étais intervenu pour qualifier le montant provisionné d' « insincère » au regard des charges supplémentaires qui allaient devoir être supportées

Les derniers contenus multimédias