Conseil Municipal Colmar du 26.05.14 – interpellation du Maire relative à l’expression des groupes municipaux

0 commentaire Le par

Point supplémentaire inscrit à l'ordre du jour à la demande de Julien Ernst Monsieur le Maire, Comme vous le savez, le dernier numéro du Point Colmarien est actuellement en cours de diffusion dans les boîtes aux lettres colmariennes. Contrairement aux usages des numéros précédents, celui-ci ne contient aucune tribune des groupes politiques. En tant que premier magistrat, vous n’êtes pourtant pas sans ignorer que la loi de 2002 sur la démocratie de proximité a rendu obligatoire la présence d’un espace réservé à l'expression des conseillers n'appartenant pas à la majorité municipale dans les bulletins d’information générale sur les réalisations

Conseil Municipal Colmar du 26.05.14 – intervention de Julien Ernst relative à la concession d’un logement au Directeur Général des Services

0 commentaire Le par

Point n°33 : Concession de logements de fonction Monsieur le Maire, cher-e-s collègues, J’avoue avoir tiqué à la lecture de ce rapport. Si son contenu semble être des plus anodins, à savoir l’application locale du décret n°2012-752, il pose un véritable problème d’éthique lorsqu’on constate que la municipalité va délibérer une nouvelle fois sur un rapport au seul bénéfice du Directeur Général des Services. Je dis bien une nouvelle fois car lors du dernier conseil, nous avions eu de vives discussions sur la décision de surclasser démographiquement notre commune afin de fournir un cadre et une rémunération suffisante au nouveau

Conseil Municipal Colmar du 26.05.14 – intervention de Julien Ernst relative au refus d’appliquer la réforme des rythmes scolaires

0 commentaire Le par

Point n°49 : Réforme des rythmes scolaires Monsieur le maire, cher-e-s collègues, Depuis presque deux ans, les Colmariens assistent à vos gesticulations sur la réforme des rythmes scolaires. En tant que premier magistrat, vous avez toujours affirmé votre opposition à l’application de la réforme au mépris de vos devoirs d’élu de la République, qui sont d’appliquer strictement la loi quand bien même ses dispositions ont été inscrites dans la loi par décret, ce que vous avez toujours remis en cause. Au fur et à mesure des délibérations prises par notre conseil, vous n’avez pas hésiter à développer les arguments les

Les derniers contenus multimédias