Victorine Valentin, tête de la liste de gauche

0 commentaire Le par

Article de L’Alsace du 30.10.13 (Annick Woehl)

« Un nouvel élan pour Colmar » a sa tête de liste, quelques colistiers et des idées ou des principes pour son programme.

Sans surprise, Victorine Valentin sera la tête de liste de l’association « Un nouvel élan pour Colmar » créée en juin dernier en vue des élections municipales. Pas une liste socialiste, puisque ses composantes sont multiples, mais une liste « de gauche » insiste l’élue choisie à l’unanimité.

Rappelons que Victorine Valentin est actuellement conseillère municipale à Colmar, conseillère régionale et qu’elle manage un service de 125 personnes à Cora Houssen. « J’abandonnerais tout si je deviens maire car c’est un travail à temps plein ! », a-t-elle déclaré. Elle a été trois fois candidates pour le PS aux municipales de novembre 2008 avec Frédéric Hilbert, en 2010 aux régionales et en 2012 aux législatives.

Cette native d’Espagne est arrivée en France à l’âge de 5 ans. Elle a fait des études de traductrice commerciale et d’assistante de direction, et a suivi des cours au CNAM dans la filière ingénieur ressources humaines. Elle a travaillé chez Behr à Rouffach ou elle était déléguée du personnel FO. « Tous ces éléments me permettent de savoir quel courage il faut pour quitter son pays et de connaître la vie quotidienne des travailleurs… Je ne suis pas une politique qui utilise Colmar pour ses propres ambitions, mais une Colmarienne qui se met au service des Colmariens et qui utilise, pour cela, la politique ». La candidate a mis en avant ses « valeurs : du sérieux, de l’engagement, une grande force de travail ».

Au sein du Nouvel élan pour Colmar, elle se voit comme « une animatrice d’équipe. La démarche n’est pas celle d’un parti. C’est un groupe qui va élaborer librement un programme collectif ».

Ce programme sera présenté en janvier. Mais quelques éléments et lignes directionnelles ont été donnés hier.

Éducation populaire

« Nous allons faire campagne sur nos points forts : une politique municipale de gauche basée sur la solidarité avec une haute qualité démocratique, des services publics locaux forts qui répondent aux besoins des Colmariens », résume Victorine Valentin.

Depuis sa création, le mouvement a organisé des commissions thématiques pour bâtir un programme. L’idée est aussi de beaucoup consulter les acteurs locaux et la population. « On propose un Grenelle de l’éducation à Colmar » pour réfléchir à la réforme des rythmes scolaires.

« Redonner tout son sens à l’intérêt général » est l’une des pierres angulaires de l’action que veut mener le groupe. Celui-ci souhaite, par exemple, augmenter les horaires de certains services comme le pôle média culture et grossir les rangs de la police municipale. Autre idée-force : « la qualité démocratique. On veut une ville où les citoyens sont informés et formés. Il faut mettre en place de l’éducation populaire et citoyenne pour toute la population ». L’objectif étant de « rapprocher la décision du citoyen ».

Le mouvement veut encore développer le transport alternatif et surtout le transport en commun avec « une plateforme intermodale dans le quartier de la gare ». Il prône la création de silos à voitures pour augmenter les capacités de parking.

Victorine Valentin était accompagnée d’une partie de ses futurs colistiers : Louis Agnese ; Jean-Yves Barthe, Marie Cabecinhas ; Franca Castronovo ; Julien Ernst ; Vivien Garnier ; Marie-Christine Gindensperger (déjà élue) ; Monique Marchal (l’ancienne leader socialiste à Colmar) ; Joseph Noll ; Oussama Tikradi ; Patrick Voltzenlogel. (Michel Vanwormhoudt, ancien responsable de l’ANPE, est l’ un des experts de l’équipe).
Annick Woehl

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Chers militants et sympathisants, Les membres de Un Nouvel Elan pour Colmar (liste aux Municipales de 2014) ont le plaisir de vous convier à un Apéritif Républicain qui se tiendra le
Le par
Les militants de la section colmarienne du Parti Socialiste se sont prononcés jeudi soir sur la feuille de route qui doit nous mener vers la Refondation de notre parti. Cliquez
Le par

Les derniers contenus multimédias