Victorine Valentin prend la tête de la liste «Un nouvel élan pour Colmar»

0 commentaire Le par

Article des DNA du 31.10.13 (Franck Buchy)

Victorine Valentin, conseillère régionale et municipale socialiste, conduira la liste divers gauche « Un nouvel élan pour Colmar » aux élections municipales. Son équipe entend défendre la solidarité, la justice fiscale, la haute qualité démocratique et des services publics locaux forts dans un cadre budgétaire maîtrisé.

Après avoir été élue première des socialistes par les militants du parti pour les élections municipales, Victorine Valentin vient d’être désignée, à l’unanimité, tête de la liste «Un nouvel élan pour Colmar». Portée par l’association éponyme, cette liste se compose de militants du PS et de représentants de la société civile.

« Je suis l’animatrice d’une équipe qui élabore un programme collectif et le catalyseur de toutes ses énergies, ma démarche n’est pas celle d’un parti », tient à préciser d’emblée celle qui fut candidate aux élections municipales, régionales et législatives pour le PS.

Si Victorine Valentin joue collectif, elle revendique une légitimité propre à mener le combat. Née en Espagne, arrivée en France à l’âge de 5 ans, elle dit comprendre mieux que quiconque « le courage qu’il faut aux immigrés pour quitter leur pays et leurs efforts pour s’intégrer ». « Je connais et je comprends la vie quotidienne des travailleurs », explique aussi celle qui a gravi les échelons dans le secteur industriel puis tertiaire pour finir manager d’une équipe de 125 personnes.

Un parcours qui donne « un plus » à sa candidature « par rapport à celles des purs politiciens », dit-elle. « Je suis une Colmarienne qui se met au service des Colmariens et qui utilise la politique pour défendre celles et ceux qui ont le plus besoin des services publics, avec mes valeurs de sérieux et de grande force de travail.»

Maire à plein temps

Si elle est élue, Victorine Valentin quittera son mandat régional et son métier pour se consacrer entièrement à la fonction de maire.

Victorine Valentin compte défendre les valeurs républicaines, en particulier l’égalité. « La justice fiscale » mais aussi « une politique de gauche basée sur la solidarité, une haute qualité démocratique et des services locaux forts qui répondent aux besoins des Colmariens » ; et « redonner du sens à l’intérêt général et au service public ». Elle insiste sur ce dernier point : « Nous embaucherons, si nécessaire, sans augmenter le budget en faisant des économies importantes ailleurs », explique-t-elle en citant des « services qui n’existent pas » comme une ludothèque et des maisons de quartier. Elle pense aussi que « la police municipale est en sous-effectif ».

L’association, qui a adhéré au Pacte civique, travaille à son programme depuis juin. Elle présentera sa « plateforme programmatique » en janvier. L’équipe en a dévoilé quelques axes hier. Elle vise à favoriser le secteur de l’économie sociale et solidaire, à accroître l’attractivité du bassin économique colmarien, à améliorer l’offre en transports alternatifs et à rapprocher la gouvernance du citoyen.

« Le territoire de Colmar se caractérise par une proportion de jeunes demandeurs d’emploi de 18,7 % supérieure à la moyenne régionale et une proportion de chômeur de longue durée de 38,9 % également supérieure », relève l’association.

Un Grenelle de l’éducation

Côté transport, Jean-Yves Barthe veut faire du quartier de la gare «un hub pour les transports » et estime qu’il faut « maintenant aider les Colmariens à utiliser les vélos » plutôt que de subventionner leur achat.

En matière d’enseignement, Un nouvel élan pour Colmar n’entend « pas attendre le bon vouloir d’un maire qui, pour des raisons politiciennes, refuse d’appliquer la réforme des rythmes scolaires », explique la conseillère municipale PS Marie-Christine Gindensperger. Julien Ernst a été nommé référent dans ce dossier, chargé d’animer un « Grenelle de l’éducation à Colmar » avec les parents, enseignants, syndicats et spécialistes du rythme de l’enfant. Objectif de l’association : être prête pour la rentrée de septembre en cas de victoire en mars.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Chers militants et sympathisants, Les membres de Un Nouvel Elan pour Colmar (liste aux Municipales de 2014) ont le plaisir de vous convier à un Apéritif Républicain qui se tiendra le
Le par
Les militants de la section colmarienne du Parti Socialiste se sont prononcés jeudi soir sur la feuille de route qui doit nous mener vers la Refondation de notre parti. Cliquez
Le par

Les derniers contenus multimédias