Réaction suite aux fortes inquiétudes émises par les Présidents des Missions Locales

0 commentaire Le par

COMMUNIQUE DE PRESSE du 26.09.13 Suite aux inquiétudes émises hier dans la presse locale par les Présidents des Missions Locales alsaciennes, les élus du groupe Socialistes et Démocrates apportent leur soutien à ces structures et dénoncent les décisions du Conseil Régional qui ont conduit à cette situation. En effet, en juin dernier, la majorité régionale avait fait le choix de conserver des modalités inadaptées d’attribution des crédits aux Missions Locales, qui ont entraîné une baisse de leurs dotations en fonctionnement. La Région avait alors tenté de compenser et de masquer ces diminutions en exigeant en contrepartie un travail supplémentaire de la part des Missions Locales sous forme de «

Comparaison immédiate

0 commentaire Le par

Article des DNA du 24.09.13 (Franck Buchy) La propagande électorale et la rhétorique municipale de Gilbert Meyer sont le fruit de la comparaison. Il l'a encore démontré hier en commentant ses agrégats budgétaires devant les élus. Pour Gilbert Meyer, comparaison est raison. C'est l'alpha et l'oméga du dogme meyerien, la colonne vertébrale de sa politique, l'essence de sa rhétorique. Hier soir, c'est avec un plaisir de gosse qu'il s'est glissé dans l'arène municipale pour commenter la qualité « exceptionnelle » de ses agrégats budgétaires projetés sur des écrans suspendus au plafond, pour « approfondir les questions ». Il cherche à tordre le cou à ses éventuels détracteurs jusqu'à ce que le torticolis ne

Vidéosurveillance, le débat qui tourne en rond

0 commentaire Le par

Article de L'Alsace du 24.09.13 (Annick Woehl) 15 nouvelles caméras de surveillance, des modifications budgétaires et du plan d'occupation des sols : tels étaient les premiers points du conseil municipal d'hier soir. La vidéosurveillance est-elle efficace ou non ? Question qui revient comme les feuilles en automne et à laquelle chacun a sa propre réponse. Oui, répond la majorité colmarienne qui a décidé et voté, hier soir lors du conseil municipal, l'extension du dispositif sur la ville avec quinze nouvelles caméras en 2014. Cela concernera notamment « les sites sensibles du quartier Florimont/Bel-Air ». Frédéric Hilbert a ouvert le feu du côté des sceptiques : « En cinq ans, on a dépensé 2,5

CM 23.09.13 – Intervention de Victorine Valentin relative à l’extension de la vidéoprotection

0 commentaire Le par

Monsieur le Maire, chers Collègues, J’ai bien noté que la Ville est aujourd’hui équipée de 61 caméras et que cela nous a coûté plus de 2 000 000 €, soit environ 30 000 € par caméra… Sommes faramineuses auxquelles il convient faut bien sûr d’ajouter le personnel, la maintenance, le renouvellement… Or, de nombreux rapports (une quarantaine de rapports étrangers, mais aussi des rapports de la Chambre des Comptes) démontrent l’inefficacité de ces dispositifs. Même le rapport du Ministère de l’Intérieur en 2009, qui était pourtant favorable à ces équipements en affirmant qu’avec la vidéo-surveillance, « le taux d’élucidation est beaucoup plus rapide

CM 23.09.13 – Intervention de Victorine Valentin relative à la modification n°7 du PLAN D’OCCUPATION DES SOLS

0 commentaire Le par

Monsieur le Maire, Cher-e-s collègues, Je déplore que ces modifications successives du POS réduisent la démarche de concertation rendue obligatoire dans le cadre des PLU à la portion congrue. En effet, il n’y a eu qu’une enquête publique, qui s’est déroulée sur un mois (du 3 juin au 3 juillet 2013 et non de juin 2011 à juillet 2013 avec une demande de désignation d’un commissaire enquêteur par le Maire le 2/05/2013) au rythme effréné de 35 heures par semaine, de 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 17h30 du lundi au vendredi… Le commissaire signale que l’enquête s’est déroulée sur 31

Une gauche « réaliste »

0 commentaire Le par

Article des DNA du 13.09.13 (Franck Buchy) Élections municipales L'association Un élan pour Colmar prépare une liste Lancée par des militants du PS, de la société civile et de CLEFS, l'association Un élan pour Colmar prépare une liste pour les élections municipales de mars prochain. Objectif : dépasser les clivages partisans, renforcer la démocratie participative, améliorer les services rendus à la population. De gauche et réaliste. Non partisane et pragmatique. C'est ainsi que se dessine très nettement la liste que la toute jeune association Un élan pour Colmar entend présenter aux prochaines municipales. L'association a été lancée cet été « pour créer une synergie »

Municipales : la gauche refonde sa maison commune

0 commentaire Le par

Article de L'Alsace du 13.09.13 (Clément Tonnot) La gauche en quête d'union s'est constituée en association en vue des municipales. « Un nouvel élan pour Colmar » regroupe des militants du PS, de Clefs et de la société civile. Il fallait absolument conjurer le spectre de 2008, quand les divisions de la gauche l'ont privé de second tour, avant de la reléguer au deuxième rang de l'opposition colmarienne avec trois élus. Avec 2014 en ligne de mire, une trentaine de militants du PS, de CLEFS (l'association lancée en 2008 par Bernard Rodenstein, NDLR), et de la société civile se retrouvent au sein d'une

Les derniers contenus multimédias