Élections départementales : quatre schémas concurrents pour le redécoupage cantonal

0 commentaire Le par

Article de l'Alsace du 24.05.13 (Clément Tonnot) Pour les élections départementales de 2015, la région colmarienne ne comptera plus que cinq cantons au lieu de dix actuellement. État des lieux des propositions en discussion. LE CONTEXTE : La réforme Lebranchu, adoptée le 17 avril, prévoit de révolutionner l'élection des conseils généraux, rebaptisés conseils départementaux pour plus de lisibilité. Pour assurer la parité, le scrutin se fera sur des binômes homme-femme, candidats dans des cantons élargis. Dans le Haut-Rhin, la loi prévoit de passer de 31 à 17 cantons. La consigne pour le redécoupage est de ne pas s'écarter de plus de 20 % de la moyenne départementale, soit 45 000 habitants dans

Jugements contrastés

0 commentaire Le par

Article des DNA du 24.05.13 (Franck Buchy, M. B et Ph. M) Le projet de Lutterbach validé : la maison d'arrêt de Colmar fermerait en 2017-2018 Annoncée hier, l'ouverture pour 2017-2018 de la future prison de Lutterbach entraînerait la fermeture de la maison d'arrêt de Colmar. Les élus de droite et de gauche condamnent la disparition d'un équipement pénitentiaire dans la capitale judiciaire du Haut-Rhin. Réactions. La construction d'une nouvelle prison à Lutterbach ne fait pas que des heureux. Surtout à Colmar qui devrait perdre sa maison d'arrêt à l'horizon 2017-2018 lorsque le futur établissement entrera en service dans la banlieue mulhousienne. Christiane Taubira l'a annoncé hier à plusieurs élus et parlementaires haut-rhinois,

Prison de Lutterbach : 520 places pour un projet enfin validé

0 commentaire Le par

Article de l'Alsace du 24.05.13 (Grégory Lobjoie) Après des mois de réflexion, la garde des Sceaux Christiane Taubira a annoncé,hier, la construction d'une maison d'arrêt départementale à Lutterbach. Cette prison devrait ouvrir fin 2017, début 2018. Christiane Taubira, lors de son passage sur le futur site d'un centre pénitentiaire à Lutterbach en octobre 2012, avait promis qu'elle trancherait avant janvier 2013. Mais elle avait même pris à contre-pied de nombreuses personnes, le 8 janvier 2013, quand elle n'avait pas parlé de ce projet lors de son discours de rentrée sur sa politique pénitentiaire à Marseille (l'annonce y était initialement prévue). Depuis, les spéculations allaient bon train concernant cette prison. Finalement, hier, lors d'une

Les derniers contenus multimédias