Deux motions concurrentes sur le Conseil d’Alsace

0 commentaire Le par

Article de l’Alsace du 15.12.12 (Clément Tonnot)

La majorité de Gilbert Meyer soumettra lundi soir au conseil municipal de Colmar une motion sur le Conseil d’Alsace. Le texte vient en réplique aux positions de la Ville et de la communauté urbaine de Strasbourg, qui revendiquent la totalité du siège du Conseil d’Alsace. « Le jacobinisme et l’hégémonie exaspérée exprimés par la Ville de Strasbourg et la CUS ne peuvent se concevoir », attaque l’équipe Meyer, qui « réaffirme la nécessité de ne pas reproduire à Strasbourg le centralisme parisien ambiant ».

« L’Alsace doit innover dans l’organisation territoriale », dit encore le texte, qui plaide pour « un équilibre raisonné, avec comme point d’appui la pleine présence de la place de Colmar dans l’organisation de la future collectivité ». En réponse aux demandes de certains élus strasbourgeois, qui réclament aussi le rapatriement du Comité régional du tourisme, la motion revendique aussi « le maintien à Colmar des pôles de développement économique et touristique ».

Trouvant le texte « inutilement blessant à l’encontre de Strasbourg et de la CUS », Victorine Valentin et Marie-Christine Gindensperger ont déposé hier après-midi une motion concurrente qui reprend le texte de la majorité en supprimant les passages sur le « centralisme strasbourgeois » et les agences de développement. La gauche alsacienne est suffisamment divisée sur le sujet pour ne pas rajouter d’huile sur le feu. La version des élues d’opposition intègre aussi des demandes particulières, notamment la réalisation d’un inventaire des moyens administratifs du Département et de la Région à Colmar, pour « s’assurer que le processus de constitution de la nouvelle collectivité ne dégrade pas ces moyens, en nombre et en qualité ».

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Intervention de Victorine Valentin sur le point n°11 du Conseil Municipal du 16/10/2017 portant sur la PARTICIPATION DE LA VILLE DE COLMAR AUX FRAIS DE FONCTIONNEMENT : Le rapporteur du
Le par
Rapport n°6 : Approbation du Plan Local d'Urbanisme Monsieur le Maire, chers collègues, Il est vrai que je n’ai retrouvé l’implantation d’une prison
Le par

Les derniers contenus multimédias