Le PS colmarien réagit à la privatisation annoncée des transports

0 commentaire Le par

Victorine Valentin, Marie-Christine Gindensperger, élues socialistes, et Julien Ernst, secrétaire de section, réagissent au projet de modification de la convention unissant la TRACE à l’agglomération colmarienne. Dans une totale indifférence, les élus de la Communauté d’Agglomération de Colmar (CAC), Gilbert Meyer et Eric Straumann en tête, ont approuvé le 9 février la transformation de la convention régissant les transports urbains à l’unanimité moins la voix de notre conseillère communautaire, Marie-Christine Gindensperger. Loin d’être une décision technique anodine, le passage d’une régie intéressée à un système par affermage modifie pourtant radicalement la façon dont une agglomération envisage la notion de service public dans les transports urbains. Alors que la TRACE, de statut

Les derniers contenus multimédias