Communiqué du PS 68 sur la venue de Sarkozy à Fessenheim

0 commentaire Le par

Le déplacement de Nicolas Sarkozy jeudi à Fessenheim, officiellement consacré à « la sûreté des installations nucléaires » et « la politique énergétique » a surtout été une fois de plus l’occasion de critiquer le programme de François Hollande pour l’élection présidentielle.

Outre que le coût de ce déplacement sera encore une fois assumé par les deniers publics sur les frais de l’Elysée, le président-candidat a défendu une position idéologique à rebours de toute réflexion à long terme sur la politique énergétique du pays. Prolonger l’activité de production de la centrale de Fessenheim, c’est repousser d’autant le début de la transition énergétique vers un nouveau modèle de consommation et de production. Prolonger la vie de cette centrale, c’est prolonger les dangers qui planent sur les populations riveraines de Fessenheim et de la nappe phréatique constamment menacée par l’épaisseur insuffisante du radier.

Les risques que Nicolas Sarkozy s’engage à prendre pèseront sur la population riveraine et les contribuables tandis que le démantèlement proposé par François Hollande générera plusieurs centaines d’emplois non-délocalisables, en faisant de Fessenheim un pôle pilote de cette nouvelle industrie.

Face à la défense acharnée du nucléaire qui n’est en rien une garantie de l’indépendance énergétique de la France, le Parti socialiste défend le statut public d’EDF – attaqué par la loi NOME – et du marché de l’énergie, à laquelle l’accès est un droit fondamental. Face à une droite qui continue à hypothéquer l’avenir des générations futures, la gauche se doit d’engager la transition énergétique, vers plus de sûreté, plus d’emplois, plus d’équité et vers l’excellence environnementale.

Denis WIESSER, mandataire de François Hollande dans le Haut-Rhin
Antoine HOME, Président de l’Union départementale des élus socialistes et républicains

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Le parti socialiste colmarien souhaite réagir aux différents articles de presse rédigés à l’issue du premier tour de scrutin des élections législatives concernant la 1ère circonscription du Haut-Rhin. Nous rappelons que
Le par
La caravane du "Hamon Tour" fera étape à Colmar (place de la gare) le mardi 11 avril 2017, le matin. Son but est d'être un lieu d'échange sur le projet du
Le par

Les derniers contenus multimédias