En direct du Conseil Municipal du 18 octobre (5)

0 commentaire Le par

Article des DNA du 20 octobre (Agnès Muller, Isabelle Nassoy, Franck Buchy)
Aides aux écoles privées : la laïcité mise à l’épreuve

Imposée par le législateur, la participation de la commune aux frais de fonctionnement des sections maternelles et élémentaires des établissements privés a suscité lundi un débat entre les partisans d’une laïcité ferme et les autres.
Les socialistes Pierre Leconte et Victorine Valentin, et l’élu de la majorité Philippe Greiner ont voté contre la revalorisation de la contribution de la ville de Colmar aux écoles privées. Le Vert Frédéric Hilbert s’est abstenu. La majorité et l’équipe Wagner ont approuvé le rapport.

La participation pour les 768 élèves colmariens des sections maternelles et élémentaires de Saint-Jean et de l’Assomption s’élèvera au total à 460 290 € en 2011 contre 412 911 € cette année. Pour les années 2011 et 2012, cette participation sera augmentée annuellement de 10 %.

Pierre Leconte juge ce rapport « indécent » dans le contexte « extrêmement difficile » pour l’enseignement public. « Les crédits publics doivent aller à l’école publique qui en a besoin et qui est un lieu de socialisation », complète Philippe Greiner.

Victorine Valentin dénonce pour sa part « la parité » entre secteur public et privé et s’« interroge sur la nécessité de se conformer à la loi » alors que l’État ne la respecte pas en ne compensant pas les transferts de charges vers les collectivités territoriales.

« Ça arrêterait la suspicion »

Beaucoup d’élus de l’opposition demandent à connaître le coût de fonctionnement par élève dans le secteur public, sans avoir de réponse précise. « Ça arrêterait la suspicion », estime Michel Feldmann.
Rappelant que l’éducation et l’école sont une des « priorités » de la majorité, Odile Uhlrich-Mallet relève que « l’équilibre entre le privé et le public correspond à un choix des familles ». « On ne peut pas être plus transparent », plaide Gilbert Meyer en indiquant que le coût du public est « nettement au dessus » de celui du privé. Il estime entre 1300 et 1500 € le coût pour un enfant en maternelle publique et à 800 € pour un élève en élémentaire public.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Intervention de Victorine Valentin sur le point n°11 du Conseil Municipal du 16/10/2017 portant sur la PARTICIPATION DE LA VILLE DE COLMAR AUX FRAIS DE FONCTIONNEMENT : Le rapporteur du
Le par
Rapport n°6 : Approbation du Plan Local d'Urbanisme Monsieur le Maire, chers collègues, Il est vrai que je n’ai retrouvé l’implantation d’une prison
Le par

Les derniers contenus multimédias