En direct du Conseil Municipal du 18 octobre

0 commentaire Le par

Article de l’Alsace du 19.10.10 (Patrice Barrère)
Conseil municipal « Il n’y a pas lieu de s’énerver »

Les six premiers points du conseil municipal de Colmar ont fait hier soir l’objet de débats souvent animés.

C’est un classique. Le dossier de la percée des Nénuphars suscite toujours de belles prises de becs entre l’équipe du maire Gilbert Meyer et ses opposants. Hier soir, lors de la première partie de la séance du conseil municipal de Colmar, on y a encore eu droit. Au premier point de l’ordre du jour, il s’agissait de voter 5,1 millions d’euros de crédits pour le programme de la voirie en 2011. Frédéric Hilbert a, le premier, mis le doigt là où ça fait mal : « Pourquoi le montant de 1 720 000 EUR pour les Nénuphars a-t-il baissé par rapport à l’estimation du programme 2010 ? » Tristan Denéchaud a regretté que le projet Nénuphars soit noyé dans un programme global : « Je ne suis pas forcément contre cette relation interquartiers, mais il aurait fallu faire d’abord une liaison routière de contournement dans le sud de Colmar ». Victorine Valentin a jugé le coût du projet bien trop important, comparé aux budgets consacrés aux aménagements sécuritaires de la voirie, « deux fois moins importants », ou aux aménagements pour les cyclistes, « trois fois moins importants ».

Je ne vais pas me fatiguer à convaincre

« De toute façon, sur ce projet, il n’y a pas eu de concertation. Monsieur le maire, vous avez décidé de venir avec votre bulldozer. Aujourd’hui, la seule discussion se résume à savoir si vous allez passer 10 cm de moins à gauche et 5 cm de plus à droite », a dit Michel Feldmann. Dominique Grunenwald s’est ensuite emporté et a vu rouge sur le mode de gouvernance de Gilbert Meyer qu’il juge non démocratique. « Il n’y a pas lieu de s’énerver, a rétorqué le premier adjoint Yves Hemedinger. Il a des commissions, des réunions… C’est sûr, le conseil municipal tranche. Opposition et majorité, nous avons besoin des uns des autres… ». Alléluia !

Les groupes d’opposition (Wagner et Gauche) ayant annoncé qu’ils voteraient contre et le groupe Modem qu’il s’abstiendrait, l’adjoint Daniel Meyer a déclaré : « Je ne vais pas me fatiguer à essayer de vous convaincre ». […] L’adjoint a également annoncé qu’il avait reçu 18 courriers dans le cadre du sondage des riverains des rues des Anémones, Nénuphars et Sandherr. « Avec des réactions équitablement réparties entre les pour et les contre ».

[…] Autre sujet, l’association Préalis a remporté la délégation de l’exploitation de la restauration scolaire. Frédéric Hilbert et Tristan Denéchaud ont appelé à la création d’une cuisine centrale à Colmar alors que les repas seront fabriqués pour le moment à Epfig. L’ajointe Odile Uhlrich-Mallet a souligné que les menus seront concoctés « avec 30 à 50 % de produits locaux ou régionaux. Les produits frais seront utilisés dans 70 % des repas. Le bio représentera au 1er janvier 2011 35 % des aliments, pain compris. Nous serons la première ville alsacienne dans ce domaine ».

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Intervention de Victorine Valentin sur le point n°11 du Conseil Municipal du 16/10/2017 portant sur la PARTICIPATION DE LA VILLE DE COLMAR AUX FRAIS DE FONCTIONNEMENT : Le rapporteur du
Le par
Rapport n°6 : Approbation du Plan Local d'Urbanisme Monsieur le Maire, chers collègues, Il est vrai que je n’ai retrouvé l’implantation d’une prison
Le par

Les derniers contenus multimédias