Tous dans la rue le samedi 2 octobre pour défendre nos retraites !

0 commentaire Le par

Les organisations syndicales considèrent que la journée nationale d'action du 23 septembre 2010 est un franc succès. Les salariés du public et du privé, en participant massivement à cette 2ème journée de grèves et de manifestations du mois de septembre, ont réaffirmé leur détermination à ne pas accepter une réforme injuste et inefficace. Le 23 septembre nous étions près de 3 millions dans la rue pour défendre une réforme des retraites juste, efficace et durable. Le samedi 2 octobre, le PS appelle à manifester partout en France. Ensemble, nous pouvons faire reculer le gouvernement! Partout en France, rejoignez les cortèges du PS pour soutenir le projet des socialistes pour une réforme juste

Le 23 septembre, le PS se mobilise pour les retraites

0 commentaire Le par

Le 23 septembre, manifestons pour nos retraites ! La journée de mobilisation du 7 septembre 2010 a été historique par son ampleur. Plus de 2,5 millions de Français n'ont pas hésité à sacrifier le salaire d'une journée pour faire grève et aller manifester. Cette mobilisation est à la mesure du mécontentement et de l'inquiétude face à la politique menée par Nicolas Sarkozy. Pour une réforme juste et durable, le Parti socialiste se mobilise pleinement aux côtés des organisations syndicales, qui ont décidé de continuer le combat par tous les moyens républicains, pour une nouvelle journée d'action nationale pour la défense du système des retraites le jeudi 23 septembre 2010. Nos propositions :

Appel à la manifestation du 7 septembre

0 commentaire Le par

"Alors que l’examen du projet de loi sur la réforme des retraites commence aujourd’hui à l’Assemblée nationale, cette journée de mobilisation sera un message fort et clair pour faire reculer le Gouvernement. La droite a refusé d’entendre les partenaires sociaux et l’opposition mais elle devra écouter nos concitoyens qui ne sont pas dupes sur ce qui les attend. Les mesures proposées par le gouvernement ne sont acceptables ! Elles sont injustes car elles font peser l’essentiel des efforts sur les couches moyennes et populaires tandis qu’elles exonèrent les hauts revenus. Le recul de l’âge légal de départ va pénaliser les Français ayant des métiers pénibles et des carrières longues. Les mesures

Les derniers contenus multimédias