Montagne Verte : nos propositions

0 commentaire Le par

Tranche après tranche, sans qu’aucun plan global n’ait été présenté ni aucun débat organisé par la municipalité, c’est l’ensemble du secteur de la Montagne Verte qui est actuellement en cours de réaménagement. Aujourd’hui, les travaux de la future médiathèque et du marché couvert permanent. Demain (d’après ce qu’on entrevoit dans le « document d’orientations budgétaires », document pluriannuel présenté en conseil municipal le 8 février dernier), la construction d’un second grand parking souterrain, la transformation du parking actuel en espace vert, et la réhabilitation du gymnase. Nous approuvons certains de ces projets. Nous en désapprouvons d’autres. Cependant, quelle que soit la qualité des intentions du maire, cette absence de débat pose problème.

En direct du Conseil Municipal du 17 mai (3)

0 commentaire Le par

Article des DNA du 18.05.10 (Franck Buchy) Sommet de Rio et Ballet du Rhin [...] Le recrutement à temps partiel et pour six mois d'un chargé de mission devant formaliser l'Agenda 21 de la Ville a fait sortir du bois Frédéric Hilbert (Verts) et Michel Feldmann (Groupe Wagner). Face à la substance des missions qu'il devra remplir, le conseiller général écologiste se demande pourquoi la Ville n'embauche pas une personne à plein temps. « Il faudra trouver un génie ! », lance-t-il au maire. « Vous avez 18 ans de retard, pas un an d'avance ! » L'adjoint au développement durable René Frieh réplique en indiquant que l'ensemble des mesures engagées jusqu'à présent

En direct du Conseil Municipal du 17 mai (2)

0 commentaire Le par

Article des DNA du 18.05.10 (Franck Buchy et V.F.) Foot à la plage et déchets banals Les déchets banals La société de recyclage de déchets industriels banals Schroll, déjà implantée à Colmar depuis 1974, projette d'exploiter une seconde unité sur son site de la rue du Prunier. Le rapporteur René Frieh propose d'y donner un avis favorable « malgré l'émotion des riverains à propos du passage des 400 poids lourds mensuels. La ville sera attentive à ce qu'ils empruntent les voies qui leurs sont réservées. » Il rappelle que « la société doit créer 22 emplois et investir 2,8 M d'€ HT. » Frédéric Hilbert se dit « favorable à cette activité

En direct du Conseil Municipal du 17 mai (1)

0 commentaire Le par

Article de l'Alsace du 18.05.10 (Patrice Barrere) La Ville de Colmar n'est pas antisociale [...] Du sable en centre-ville L'organisation du premier tournoi de beach soccer sur le plateau de la Montagne Verte du lundi 21 au dimanche 27 juin prochains a suscité de nouvelles questions de l'opposition. Pierre Leconte souhaiterait que ce genre d'événement puisse avoir lieu à l'avenir dans d'autres quartiers. Victorine Valentin a demandé si la nouvelle base nautique n'aurait pas pu servir de cadre à cette manifestation : « Cela aurait évité de transporter du sable en centre-ville puis de tout nettoyer. D'ailleurs, quels sont les coûts indirects supportés par la Ville pour cette manifestation ». Philippe Greiner

Le PS colmarien s’interroge sur le réaménagement de la Montagne Verte (2)

0 commentaire Le par

Article des DNA du 5 mai 2010 (Franck Buchy) Un projet alternatif pour la Montagne-Verte Le PS colmarien s'interroge sur l'absence de cohérence et de vision du modèle urbain mis en oeuvre par Gilbert Meyer. Il dénonce le manque de concertation sur des dossiers « tout ficelés » et propose un projet alternatif d'aménagement de la Montagne-Verte. La présentation par le maire de deux projets urbains structurants quelques jours avant le conseil municipal du 26 avril a été perçue comme « une provocation » par le PS colmarien (DNA des 24 et 28 avril). « Gilbert Meyer aime jouer avec son opposition. Depuis quinze ans, il engage la ville vers un modèle

Le PS colmarien s’interroge sur le réaménagement de la Montagne Verte (1)

0 commentaire Le par

Article de l'Alsace du 4 mai 2010 (Clément Tonnot) Montagne verte Le PS veut « aller plus loin » La section locale du PS ouvre le débat sur le réaménagement de la Montagne verte. Elle propose de déplacer voitures et gymnase pour en faire « un vrai lieu de verdure ». C'est à une critique en règle de la politique d'urbanisme de la majorité municipale que s'est livrée hier soir la section locale du Parti socialiste. Une manière de prolonger le « débat impromptu » qui s'est ouvert lundi dernier en conseil municipal au sujet du réaménagement du secteur de la Montagne verte, suite aux annonces du maire dans la presse (nos

Les derniers contenus multimédias