Conseil régional d’Alsace : les élus socialistes et verts contre l’apprentissage junior

0 commentaire Le par

[Communiqué de presse du 8 septembre]

L’Intergroupe PS-Verts tient à marquer fortement son désaccord avec la façon dont la Région Alsace joue la courroie de transmission du gouvernement dans la mise en place du dispositif hasardeux et régressif qu’est « l’apprentissage junior ».

Alors que l’Association des Régions de France à l’instar du Conseil Supérieur de l’Éducation Nationale a affiché ses plus extrêmes réserves face « à ce recul social grave », alors que les représentants des employeurs d’apprentis se sont déclarés peu favorables, Adrien Zeller a fait le choix de s’aligner sur ce dispositif, improvisé sans concertation par un Premier Ministre, dépassé par la crise des banlieues de l’automne dernier.

Certes, on trouvera toujours quelques exemples précis de jeunes pour lesquels cette issue sera à peu près viable, certes on peut trouver des volontaires pour cette formule, mais les dégâts seront globalement considérables, tant pour les collèges où une tendance à l’évincement des élèves qui posent problème trouvera un contexte favorable, que pour l’image de l’apprentissage qui commençait à progresser et qui se trouvera rabaissé au rang de filière de relégation pour jeunes adolescents en échec scolaire. Cette régression est particulièrement dramatique dans notre région confrontée à la nécessité majeure d’élever massivement ses qualifications en tirant notamment vers le haut les lycées professionnels dans lesquels nous investissons beaucoup.

Ne renonçons pas à l’ambition exigeante de la scolarité obligatoire jusqu’à 16 ans. Nos collèges et nos lycées se transforment, ils peuvent encore s’améliorer pour des jeunes qui ont besoin de plus de concret, de plus d’ouverture au monde professionnel ; ils ne doivent pas s’en débarrasser.

L’Intergroupe PS-Verts refuse donc de suivre Messieurs de Villepin et Zeller dans cette abdication politique, sociale et scolaire qu’est l’apprentissage dit « junior », il regrette que l’Alsace soit la seule Région de France à faciliter ce renoncement majeur.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Dans le cadre de la campagne régionale, Henri STOLL, Victorine VALENTIN, Tiphaine BETTEMBOURG et Julien ERNST, colistiers du Grand Pays
Le par
Communiqué de presse - Jeudi 26 novembre 2015 Avec Jean-Pierre Masseret, Colmar sera le noeud ferroviaire du Centre Alsace ! Henri
Le par

Les derniers contenus multimédias